L'UMP dans l'attente d'une reprise des pourparlers

le
0
Dimanche, Jean-François Copé et François Fillon seront de nouveau sur le terrain et dialogueront à distance.

Qui croire? Selon un proche de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy a demandé à Jean-François Copé, lors de leur déjeuner rue de Miromesnil jeudi, d'accepter «le principe d'une réélection». Selon cette source, cette demande aurait été accompagnée d'un ultimatum - un de plus: le président proclamé de l'UMP et l'ancien premier ministre doivent se mettre d'accord si possible avant vendredi soir. Copé aurait demandé «plus de temps» et proposé «dimanche soir au plus tard». Rue de Vaugirard, au siège du parti, on a une tout autre version de l'échange. «Aucun ultimatum n'a été posé, aucune date imposée», explique un collaborateur de Copé qui assure également qu'aucune piste conduisant à un nouveau vote n'a été privilégiée.

Ce qui est certain, c'est que Nicolas Sarkozy a appelé François Fillon, vendredi matin, pour lui demander à son tour ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant