L'UMP convalescente à l'épreuve des scrutins de 2014

le
0
Réunis à l'occasion d'un séminaire mi-décembre, les leaders de l'UMP ont mis leurs rancunes de côté et élaboré un document programmatique. Face au spectre d'un retour de Sarkozy, ils resserrent leurs rangs.

À elle seule, une phrase permet de mesurer le chemin parcouru en un an par l'UMP. Elle est signée François Fillon. En réponse aux crânes déclarations de l'exécutif sur l'inversion de la courbe du chômage, le 26 décembre, l'ex-chef du gouvernement a réclamé une «nouvelle politique» qui, a-t-il précisé, «pourrait s'inspirer des mesures d'urgence pour redresser la France préconisées par l'UMP». C'était la première fois depuis le 18 novembre 2012 que le candidat déclaré à la primaire présidentielle se référait à un document programmatique du parti. Un document qui a été élaboré à l'occasion d'une autre «première»: la réunion rue de Vaugirard, au siège de l'UMP, de tous ses dirigeants, le 18 décembre.

François Fillon, Jean-François Copé, Alain Juppé, Jean-...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant