L'UMP contrainte de réduire ses dépenses

le
4
Le financement public est en nette baisse et le parti est obligé de faire d'importantes économies.

«Ce que l'on demande au gouvernement pour la France, il faut que nous nous l'appliquions pour l'UMP. Nous n'avons pas le choix.» L'inquiétude du trésorier du parti Dominique Dord n'est pas feinte quand il compare l'état des finances nationales à celle du parti de Jean-François Copé. La trésorerie de l'UMP est «au plus bas», reconnaît-on au siège, rue de Vaugirard. Comme au lendemain des élections de 2007, mais, cette fois-ci, en accusant le coût de la défaite. «Le mécanisme est simple et cyclique, explique-t-on à l'UMP. Au lendemain des présidentielle et des législatives, nous devons absorber les dépenses des campagnes. Comme nous sommes prévoyants, nous avions provisionné à cette fin. Les premières années du quinquennat servent à épurer les comptes, les suivantes à constituer la réserve pour les échéances à venir.» Voilà pour la théorie.

En pratique, l'UMP est contrainte de réduire drastiquement la voilure. Le montant du financement public de l'UMP

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M140210 le lundi 16 juil 2012 à 09:31

    Faites ce que je dis, pas ce que je fait

  • ncorbex le lundi 16 juil 2012 à 08:59

    Allo mamie Liliane

  • M6920174 le lundi 16 juil 2012 à 08:40

    tu as raison speedy une bande de c....

  • speedy36 le lundi 16 juil 2012 à 08:22

    s'ils avaient pu faire pareil pour le budget de l'état quand ils étaient en fonction !!!!