L'UMP avance ses mesures économiques et sociales

le
0
Le pouvoir d'achat est absent de la première convention de synthèse.

L'UMP lève peu à peu le voile sur son projet pour 2012. Pas le projet du président-candidat, mais la plate-forme électorale qui sera le noyau dur des législatives, une fois la présidentielle passée. Mardi soir, c'est à Lambersart, près de Lille, que le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, et le délégué général en charge du projet, Bruno Le Maire, avaient donné rendez-vous pour la présentation des mesures économiques et sociales, devant quelque 600 personnes.

Pour cette grand-messe, outre Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire, qui pilotent la convention, seuls trois autres ministres avaient fait le déplacement : Roselyne Bachelot, Marie-Anne Montchamp et Frédéric Lefebvre. La présentation des préconisations de l'UMP pour la suppression définitive des 35 heures s'est donc faite en l'absence du ministre du Travail, Xavier Bertrand, retenu à Paris par l'examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. La ministre de l'Appre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant