L'UMP a renfloué ses caisses en vue de la présidentielle

le
0
En difficulté financière après l'élection présidentielle de 2007, le parti majoritaire a dégagé un excédent de 4,6 millions d'euros l'an dernier, révèle la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Comme chaque année, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a rendu publics les bilans financiers des 296 formations politiques qu'elle surveille. Les comptes publiés dans le Journal officiel de ce mardi concernent l'exercice 2010.

Le Parti socialiste a récolté plus de recettes que l'UMP mais a dégagé moins d'excédent.
Le Parti socialiste a récolté plus de recettes que l'UMP mais a dégagé moins d'excédent.

En cette année d'élections régionales, les partis ont dépensé 187,5 millions d'euros, soit six millions de plus qu'en 2009. Certaines formations ont en cependant profité pour réaliser un excédent financier. C'est le cas de l'UMP, qui a dégagé plus de 4,6 millions d'euros. De quoi renflouer partiellement les comptes du parti majoritaire, qui a accumulé plus de 28 millions d'euros de déficits après l'élection présidentielle de 2007. Après avoir réalisé d'importants excédents en 2008 et 2009 - plus de 20 millions d'euros au total - l'UMP a donc encore assaini ses finances à l'approche de la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant