L'UMP à la recherche d'un consensus sur la fiscalité

le
0
Les impôts sont au programme du séminaire que tient mercredi la direction du parti sur son projet économique et social.

En guise de fil directeur du débat sur les finances publiques qu'il animera au séminaire de l'UMP, Éric Woerth a une formule simple: «Moins de dépenses pour moins de fiscalité.» Quand Jean-Marc Ayrault avait annoncé son grand soir fiscal «à prélèvements constants», le 19 novembre, la plupart des dirigeants de la droite avaient riposté que la seule réforme qui vaille consisterait à alléger la fiscalité. Et que sans baisse des dépenses, il n'y aurait pas de baisse d'impôts. «C'est la base du consensus qui prévaut aujourd'hui dans nos rangs», affirme Éric Woerth.

L'ex-ministre du Budget estime que la France a deux problèmes majeurs dans ce domaine: «Le niveau des impôts, prélèvements et taxes est trop élevé par rapport à nos voisins, et la fiscalité bouge tout le temps.» «L'intérêt particulier rejoint en fait l'intérêt général puisque, qua...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant