L'ultime villa dessinée par Franck Lloyd Wright est à vendre

le
0

EN IMAGES - Datant de 1959, cette maison est la dernière réalisation de l’architecte Franck Lloyd Wright. Elle est à vendre dans l’Arizona avec tout le mobilier conçu pour l’équiper moyennant 3,3 millions d’euros.

Pour les amateurs de maisons d’architecte, en voici une qui vient d’arriver sur le marché américain, et non des moindres. Connue sous le nom de maison Norman Lykes, cette villa tout en courbe est l’ultime réalisation de Frank Lloyd Wright. Située dans la région de Phoenix dans l’Arizona, elle illustre parfaitement les réalisations tardives de l’architecte qui a notamment conçu le musée Guggenheim, à New York.

Conçue en 1959 avec les derniers dessins du maître décédé en avril de la même année, elle a été achevée par son disciple John Rattenbury. Installée sur un plateau désertique, la résidence offre une superbe vue dominante sur Palm Canyon avec chacune des trois chambres s’ouvrant largement sur la vallée. Et surtout, la demeure comporte un abondant mobilier intégré conçu par l’architecte pour se glisser complètement dans son œuvre (voir notamment les chambre, la cuisine et le bureau).

Mécanisme d’horloge

Lorsque l’on sait que le contenu de certaines maisons d’architectes vaut parfois plus que la maison elle-même (voir l’article ici), le prix de vente de 3,6 millions de dollars (3,3 millions d’euros) peut sembler un peu plus doux. Reste à vouloir s’installer à Phœnix… Mais ce sera l’occasion de découvrir les…5 m² de cette surprenante demeure où se déclinent les demi-cercles et cercles concentriques jusqu’à dessiner un mécanisme horloger lorsque l’on voit le bâtiment du ciel. Prêt pour le grand saut?

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant