L'Ukraine confrontée à une pénurie de charbon

le
5

KIEV, 19 décembre (Reuters) - L'Ukraine, confrontée à une pénurie de charbon, va autoriser toutes les entreprises du pays à importer de l'électricité, a annoncé vendredi le Premier ministre Arseni Iatseniouk en invitant la population à faire des économies d'énergie. "Je demande aux ministères et aux autorités locales de cesser d'éclairer les panneaux d'affichage, les bâtiments publics et les rues des centres-villes à un moment où le pays entier est dans l'obscurité", a déclaré Arseni Iatseniouk lors d'une allocution télévisée. L'ancienne république soviétique, autrefois autosuffisante en charbon, subit les conséquences du conflit dans le bassin minier du Donbass qui a conduit à la mise à l'arrêt de plus de la moitié des houillères et sérieusement perturbé l'approvisionnement des centrales thermiques, qui produisent environ 40% de l'électricité du pays. "Les raisons en sont le blocage des livraisons de charbon achetées en Russie et le blocage des fournitures de charbon qui appartiennent à l'Ukraine, mais qui sont pour l'instant en territoire temporairement contrôlé par les terroristes russes", a poursuivi le Premier ministre. Selon le Premier ministre, trois millions de tonnes de charbon ukrainien sont ainsi bloquées dans l'Est. Une vingtaine de centrales électriques sont aujourd'hui paralysées en raison de cette pénurie et les réserves de charbon dans les usines ont baissé cette semaine de plus de 4%. Ces centrales à l'arrêt représentent 10% de la capacité de production totale du pays. Les stocks dans les centrales s'élèvent au total à 1,35 million de tonnes, contre 4 millions l'an dernier à la même date, selon le groupe énergétique public Ukrenergo. Les coupures d'électricité qui résultent de cette pénurie ont contraint la compagnie à imposer des restrictions à travers le pays. (Pavel Polityuk; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le samedi 20 déc 2014 à 00:34

    Mais l'UE est toute prête à les sauver, coût 40-50 milliards d'€.

  • delapor4 le vendredi 19 déc 2014 à 18:35

    Fallait pas qu'elle bombarde ses propes mines dans le Dombass...

  • v.sasoon le vendredi 19 déc 2014 à 18:21

    http://reseauinternational.net/qua-fait-poutine-en-12-ans-de-gouvernement/

  • v.sasoon le vendredi 19 déc 2014 à 18:20

    Il n'ont qu'a arreter d'acheter des tank pour massacrer des civils. De toute facon une revolte populaire, une vrai, pas une financee par les ricains , va bientot avoir lieu.

  • v.sasoon le vendredi 19 déc 2014 à 18:20

    la crimée a vote en 1991 pour etre russe, elle a ete annexee de force par l'ukraine.