L'Ukraine attend une deuxième tranche d'aide russe

le
0
L'UKRAINE ATTEND UNE DEUXIÈME TRANCHE D'AIDE RUSSE POUR "BIENTÔT"
L'UKRAINE ATTEND UNE DEUXIÈME TRANCHE D'AIDE RUSSE POUR "BIENTÔT"

KIEV (Reuters) - Le Premier ministre ukrainien par intérim, Serhiy Arbouzov, a dit espérer mercredi qu'une deuxième tranche d'aide de 2 milliards de dollars (1,5 milliard d'euros environ) promise par la Russie serait "très bientôt" débloquée.

"Nous avons déjà reçu une première tranche d'aide de 3 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) et nous espérons recevoir une seconde tranche de 2 milliards de dollars très bientôt", a déclaré Arbouzov.

Il a également assuré que la Banque centrale ukrainienne assurait la stabilité des marchés financiers. "La Banque centrale contrôle sérieusement la situation sur les marchés financiers", a-t-il dit.

Arbouzov n'a toutefois pas évoqué de modifications de la politique menée par son prédécesseur, qui a maintenu la hryvnia fixée sur le dollar et les subventions sur le gaz domestique, deux mesures critiquées par le Fonds monétaire international (FMI).

"Dans cette phase de recherche d'une solution et d'un compromis dans notre société, la chose la plus importante est de minimiser l'impact négatif de la situation sur le processus économique", a-t-il souligné.

"Nous devons éviter l'agression, la seule voie, c'est le dialogue", a poursuivi Arbouzov alors que les députés de la Rada doivent examiner dans la journée une possible amnistie des manifestants interpellés depuis le début de la contestation ainsi qu'une réforme de la Constitution ukrainienne.

Moscou a promis au total une aide financière de 15 milliards de dollars (11 milliards d'euros environ) à Kiev.

En déplacement mardi à Bruxelles pour le sommet annuel entre l'Union européenne et la Russie, Vladimir Poutine a indiqué que Moscou tiendrait ses engagements même si le prochain gouvernement ukrainien est formé par l'opposition, pro-européenne et nationaliste.

Ce prêt, a-t-il dit, a pour but "d'aider le peuple ukrainien, pas le gouvernement".

Son vice-Premier ministre, Igor Chouvalov, a néanmoins déclaré par la suite que Moscou et Kiev ne s'étaient pas encore entendus sur le versement de la deuxième tranche de ce prêt.

Une première tranche de trois milliards de dollars a été transférée fin décembre, par acquisition de dette souveraine émise par l'Ukraine.

Natalia Zinets; Henri-Pierre André et Clémence Apetogbor pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant