L'UFC-Que choisir donne des kits pour mieux consommer

le
0
A l'occasion de ses 60 ans, l'association distribue 90.000 guides pour défendre les droits des consommateurs, avec des conseils pour résilier un abonnement à Internet ou contester des frais bancaires par exemple.

Ce mardi 15 mars est la journée mondiale du consommateur. Une journée voulue par le président américain Kennedy en 1962, qui cette année est aussi l'occasion, pour l'association française UFC-Que Choisir, de célébrer ses 60 ans. L'association de consommateurs créée en 1951, en profite pour lancer une grande opération destinée à mieux faire connaître leurs droits aux Français. Le droit des consommateurs, construit dans les années 1970 s'est «complexifié, et surtout il a été de moins en moins appliqué», déplore Alain Bazot, président de l'association interrogé par l'AFP. Désormais, «l'enjeu va être de simplifier les droits et surtout de les rendre effectifs. On est inquiets, parce que la justice de proximité s'éloigne, on ferme les tribunaux d'instance, on développe la médiation, qui est un ersatz de justice», regrette-t-il.

 

Un site internet dédié

 

Les 160 antennes locales de l'organisme vont donc distribuer 90.000 «Clés de la consommation», des kits qui compilent les règles à suivre pour bien consommer et défendre ses droits. Selon le Parisien-Aujourd'hui en France qui s'est procuré les documents, le kit contient douze fiches pratiques pour régler «les litiges de la vie quotidienne dans les domaines les plus fréquemment soulevés par les adhérents de l'UFC». Il comprend notamment des conseils pour éviter la reconduction automatique des contrats d'assurance, pour résilier un abonnement Internet ou encore contester des frais bancaires. Depuis plus d'un demi siècle, l'association a en effet de nombreux combats à son actifs comme la gratuité des chèques, la bataille contre le prix des SMS, ou encore la dénonciation des produits allégés inefficaces.

UFC-Que Choisir veut également aider les Français à choisir leurs produits alimentaires en leur présentant un calendrier des fruits et légumes de saison. Objectif: optimiser leur dépenses tout en protégeant l'environnement.

Tous ces conseils seront également disponibles sur le site internet de l'association, où une série de vidéos humoristiques («La hot-line contre-attaque», «Les aventuriers du crédit maudit») mettent en scène les mésaventures de consommateurs dont les droits ne sont pas respectés. L'association, qui édite le mensuel Que Choisir, offrira aussi un accès gratuit pendant un mois au site du magazine.

 

Une class action à la française

 

L'UCF-Que Choisir profite également de cette journée pour réclamer une nouvelle fois la création d'une class action à la française. L'association milite en effet depuis 2005 pour la mise en place d'une action de groupe, afin de permettre aux consommateurs, confrontés à des litiges de petite ampleur, de se regrouper pour mutualiser les frais de justice et obtenir réparation. Promise à plusieurs reprises par des gouvernements successifs mais sans jamais aboutir, la procédure se heurte à l'hostilité de l'organisation patronale Medef. «Peut-être qu'elle arrivera par l'Europe, puisqu'il y a une grande consultation publique lancée par la Commission européenne», affirme Alain Bazot. Le président de l'UFC ne se fait cependant pas trop d'illusion. «Comme le droit français est relativement en avance par rapport à d'autres pays, on risque une harmonisation par le plus petit dénominateur», redoute-t-il. Le combat n'est pas encore terminé.

 

LIRE AUSSI :

» Frais Bancaire: l'UFC veut une loi

» Internet: l'UFC offre un kit de résiliation

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant