L'UE va plancher sur une gestion locale des demandeurs d'asile

le
0

BRUXELLES, 13 mars (Reuters) - Les ministres européens des Affaires étrangères étudieront lors d'une réunion lundi les moyens de créer au Proche-Orient et en Afrique des camps pour accueillir sur place des demandeurs d'asile afin qu'ils ne risquent pas leur vie en tentant de traverser la Méditerranée sur des embarcations de fortune. Au moins 3.500 personnes, fuyant la pauvreté et les violences, ont péri en tentant de rejoindre l'Europe en 2014, selon des chiffres des Nations unies. "L'idée est d'instaurer des camps en Afrique, de l'autre côté de la Méditerranée, capables de répondre aux attentes des demandeurs d'asile", a déclaré le ministre italien de l'Intérieur Angelino Alfano à Bruxelles. "Les demandes d'asile devront être faites sur place et les réfugiés dont la requête est acceptée seront répartis de manière équitable entre les pays de l'Union européenne", a-t-il ajouté. "Cela privera les passeurs et les trafiquants d'êtres humains d'une bonne partie de leurs revenus". Le nombre d'embarcations souvent dangereuses atteignant les côtes italiennes a augmenté de 43% au cours des deux premiers mois de 2015 par rapport à l'année précédente, indique le ministère italien de l'Intérieur. La représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini et le commissaire aux Affaires intérieures ont adressé une lettre aux ministres des Affaires étrangères proposant l'ouverture de discussions avec les gouvernements d'Afrique et du Proche-Orient pour mettre en oeuvre "les moyens locaux à une gouvernance migratoire". (Francesco Guarascio; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant