L'UE va déposer plainte contre l'Argentine devant l'OMC

le
0

MADRID (Reuters) - L'Union européenne a accepté de déposer une plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour soulever la question des restrictions posées par l'Argentine sur les importations, a-t-on appris lundi d'une source gouvernementale espagnole.

"L'Union européenne a décidé de déposer une plainte (devant l'OMC), ce qui se traduira, si l'Union l'emporte, par des sanctions commerciales très graves pour l'Argentine", a déclaré la source qui a ajouté que la plainte serait formellement déposée d'ici quelques jours.

La procédure n'est pas directement liée à la nationalisation de YPF, la filiale argentine du groupe pétrolier espagnol Repsol, par Buenos Aires, mais cette décision a joué un rôle dans la décision de l'Union, a dit la source.

"La décision de l'UE s'explique par le non-respect des engagement de l'Argentine devant l'OMC", a encore expliqué la source.

Karel de Gucht, commissaire européen au Commerce n'était pas disponible pour commenter l'information.

Paul Day, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant