L'UE suspend son aide financière directe au Burundi

le
0
    BRUXELLES, 14 mars (Reuters) - L'Union européenne a suspendu 
son aide financière directe au Burundi en raison des violences 
politiques qui ont fait plus de 400 morts dans ce pays depuis 
près d'un an. 
    L'UE reproche au gouvernement burundais son manque 
d'initiative dans la recherche d'une solution à cette crise 
provoquée par la décision du président Pierre Nkurunziza de 
briguer l'an dernier un troisième mandat. 
    Le Conseil européen, dans un communiqué publié lundi, dit 
avoir achevé ses discussions avec les autorités burundaises et 
juge insuffisants les engagements pris par Bujumbura. 
    L'aide européenne au Burundi pour la période 2014-2020 était 
estimée à 432 millions d'euros. La décision de suspendre cette 
aide sera réexaminée deux fois par an. 
    Au pouvoir depuis 2005, Pierre Nkurunziza a été réélu à la 
présidence en juillet dernier. 
 
 (Philip Blenkinsop avec Patrick Nduwimana à Kigali; Guy Kerivel 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant