L'UE suspend l'examen du projet de rachat de Jazztel par Orange

le
0

BRUXELLES, 19 mars (Reuters) - La Commission européenne a annoncé jeudi avoir suspendu son examen du projet de rachat de l'opérateur télécoms espagnol Jazztel JAZ.MC par Orange ORAN.PA pour 3,4 milliards d'euros, l'exécutif européen précisant que les entreprises ne lui avaient pas fourni toutes les données. C'est la deuxième fois que Bruxelles suspend l'examen de ce projet annoncé en septembre 2014. Une première suspension était intervenue début janvier. "On arrêté la montre parce que les parties n'ont pas fourni une des données importantes", a déclaré un porte-parole de la Commission, sans fournir davantage de détails. Avant cette nouvelle suspension, Bruxelles devait rendre son verdict au plus tard le 30 avril. Lors de l'annonce, début décembre, de l'ouverture d'une enquête approfondie, la Commission avait dit craindre une diminution importante de la pression concurrentielle en Espagne pour les services d'accès à l'internet fixe, segment sur lequel Orange et Jazztel se livrent actuellement concurrence, ainsi que pour les offres "multiple play" fixes et mobiles. ID:nL6N0TO2RT Fin février, la Commission avait adressé à Orange et à Jazztel un "communiqué des griefs", ont dit des sources proches du dossier. ID:nL5N0W055B Au début du mois, Orange, dont l'action gagnait vers 11h00 GMT 0,30%, a soumis une liste de concessions à Bruxelles. ID:nL5N0WC2P2 (Foo Yun Chee, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant