L'UE somme Apple de rembourser 13 milliards d'euros à l'Irlande

le
0
L'UE somme Apple de rembourser 13 milliards d'euros à l'Irlande
L'UE somme Apple de rembourser 13 milliards d'euros à l'Irlande

La Commission européenne a sommé Apple de rembourser à l'Irlande plus de 13 milliards d'euros d'"avantages fiscaux indus", une décision que le groupe américain s'affiche déterminé à combattre et qui provoque la colère de Washington.Cette "approche unilatérale (...) menace de saper les progrès que nous avons fait ensemble, avec les Européens, pour un système fiscal international juste", a réagi mardi Josh Earnest, porte-parole de Barack Obama. "Quand je dis juste, je veux dire pour les contribuables mais aussi pour les sociétés qui essaient de faire des affaires à travers le monde."Le Trésor américain s'est aussi insurgé: la décision de la Commission pourrait "menacer les investissements étrangers, le climat des affaires en Europe et l'important esprit de partenariat économique entre les USA et l'UE".Dublin, "en profond désaccord avec cette décision", et l'entreprise informatique américaine ont immédiatement annoncé qu'ils comptaient faire appel de cette décision, qualifiée par Apple de "néfaste" pour l'investissement et la création d'emplois en Europe.Dans "un message à la communauté Apple en Europe", le directeur général du géant informatique, Tim Cook, s'est dit "confiant" de voir cette décision "être annulée" .La somme phénoménale réclamée dépasse de loin les montants qu'ont dû rembourser dans le passé les autres entreprises épinglées par Bruxelles pour des aides d'Etat illicites. Le dernier record, 1,29 milliard d'euros, était détenu par le circuit automobile du Nürburgring en Allemagne, selon un porte-parole de la Commission.Le montant est toutefois à relativiser vu les quelque 570 milliards de dollars de capitalisation boursière du groupe, première capitalisation mondiale, et le chiffre d'affaires de 234 milliards enregistré sur son dernier exercice clos fin septembre 2015. A la Bourse de New York, son action a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant