L'UE s'inquiète des conséquences de l'exécution du cheikh Nimr

le
0
    BRUXELLES, 2 janvier (Reuters) - La porte-parole de la 
diplomatie européenne, Federica Mogherini, s'est inquiétée 
samedi des "dangereuses conséquences" que risque d'entraîner 
l'exécution en Arabie saoudite de l'opposant chiite Nimr al 
Nimr. 
    "Le cas spécifique du cheikh Nimr al Nimr soulève de 
sérieuses inquiétudes sur la liberté d'expression et le respect 
des droits civils et politiques fondamentaux, qui doivent être 
préservés dans tous les cas, y compris dans le cadre de la lutte 
contre le terrorisme", déclare dans un communiqué la haute 
représentante de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité 
commune. 
    "Cette affaire risque d'attiser un peu plus les tensions 
interreligieuses qui ont déjà causé tant de dommages dans toute 
la région, avec des conséquences dangereuses", ajoute-t-elle, en 
appelant les autorités saoudiennes à favoriser la réconciliation 
entre les différentes communautés du royaume. 
 
 (Philip Blenkinsop, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant