L'UE s'inquiète de la situation en Turquie sous état d'urgence

le
0
    ISTANBUL, 21 juillet (Reuters) - L'Union européenne est 
préoccupée par l'évolution de la situation en Turquie après la 
proclamation de l'état d'urgence et juge "inacceptables" les 
mesures visant l'éducation, la justice et les médias, ont 
déclaré jeudi Federica Mogherini et Johannes Hahn, 
respectivement porte-parole de la diplomatie européenne et 
commissaire européen à l'Elargissement. 
    Dans un communiqué, les deux hauts responsables de l'UE 
exhortent Ankara à respecter l'état de droit et les libertés.  
    Toute suspension temporaire de la Convention européenne des 
droits de l'homme doit suivre les règles de dérogation, ont-ils 
ajouté sans autre précision. 
    Le président Recep Tayyip Erdogan a instauré mercredi soir 
l'état d'urgence pour la première fois depuis les années 1980 en 
disant vouloir donner ainsi au gouvernement les moyens de mener 
la lutte contre les auteurs du putsch avorté du 15 juillet. 
  
    Le vice-Premier ministre turc, Numan Kurtulmus, a annoncé 
dans la foulée que la Turquie allait temporairement déroger à la 
Convention européenne des droits de l'homme (CEDH) pendant 
l'Etat d'urgence.    
 
 (Ece Toksabay, Ayla Jean Yackley; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant