L'UE remet à plus tard sa taxe sur les transactions financières

le
3

BRUXELLES (Reuters) - Divisée, l'Union européenne a décidé mardi de remettre au printemps au moins la création d'une taxe sur les transactions financières, qui bénéficie pourtant du soutien actif de la France et de l'Allemagne.

Plusieurs pays, au sein et hors de la zone euro, ont exprimé de fortes réticences lors de la réunion mensuelle des ministres européens des Finances à ce qu'une telle taxe "Tobin" soit mise en oeuvre dans l'UE sans être d'abord décidée au niveau international.

"Aujourd'hui à l'Ecofin, nous avons surtout parlé de la taxe sur les transactions financières. Le débat a été animé", a expliqué le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble. "Nous nous sommes entendus pour déterminer rapidement, au printemps, si celle-ci avait un avenir."

Le ministre polonais des Finances, Jan Vincent-Rostowski, dont le pays préside l'UE ce semestre, a évoqué d'importantes divergences de vues.

La Commission européenne a présenté fin septembre un projet de taxe européenne sur les transactions financières, excluant le marché des changes, à l'horizon 2014.

De nouveaux soutiens à la création de cette taxe se sont manifestés vendredi dernier au sommet du G20 de Cannes mais l'idée reste minoritaire et ne convainc toujours pas les pays anglo-saxons.

Mardi, l'Irlande s'est dite réticente à ce que la taxe soit adoptée au sein de la seule zone euro, comme l'envisageaient la France et l'Allemagne.

Quant à la Grande-Bretagne, dont les critiques ont redoublé ces derniers jours, elle a purement et simplement demandé que le dossier soit définitivement archivé.

"Je suggérerais que nous enterrions cette idée selon laquelle il y aura une taxe sur les transactions financières", a dit à ses homologues le ministre britannique des Finances, George Osborne.

Julien Toyer, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lelis le mardi 8 nov 2011 à 23:00

    Mais ce n'est pas grave : on compensera en faisant un peu plus d'économies sur les dépenses publiques, et on augmentera encore un peu les impôts - pardon pour le gros mot, je voulais dire : les recettes.

  • lelis le mardi 8 nov 2011 à 22:58

    Osborne, ta City te paie combien ?

  • lelis le mardi 8 nov 2011 à 22:57

    C'est reporté ?! Oh ben ça alors, quelle surpriiiiise... :-))))