L'UE prête à poursuivre la Chine devant l'OMC

le
0
Bruxelles va demander l'arbitrage de l'Organisation mondiale du commerce dans son conflit avec Pékin sur l'acier.

Le ton continue de monter entre Bruxelles et Pékin: l'UE s'apprête à porter plainte devant l'OMC contre les taxes à l'importation que la Chine inflige à ­certains tubes d'acier inoxydable fabriqués en Europe.

La démarche, imminente selon plusieurs sources européennes, succède à la bataille commerciale ouverte il y a une semaine, avec l'application de droits de douane provisoires aux ventes de panneaux solaires chinois. Mais cette fois, il ne s'agit plus d'une confrontation directe, puisque Bruxelles demande l'arbitrage de l'OMC, gendarme du commerce mondial. Il ne s'agit pas non plus d'une affaire de dumping, au contraire des dossiers récemment ouverts contre Pékin. Pour ­finir, la Commission se garde bien d'établir le moindre lien entre ces affaires: «L'UE ne pratique pas les représailles, elle n'agit que sur la base du droit», insiste John ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant