L'UE prête à adopter des sanctions musclées contre Moscou-Barroso

le
9

(actualisé avec citations de Barroso et contexte) BRUXELLES, 30 août (Reuters) - La situation en Ukraine risque d'atteindre un point de non retour et l'UE est prête à imposer des sanctions musclées à l'encontre de la Russie, a prévenu samedi José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, avant l'ouverture d'un Conseil européen à Bruxelles. "La Russie ne doit pas sous-estimer la volonté et la détermination de l'UE à défendre ses principes et ses valeurs", a-t-il dit. "Nous sommes prêts à prendre des mesures très fermes et claires, mais nous maintenons la porte ouverte à une solution politique", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Tout durcissement des sanctions ne visera pas à aggraver la crise mais à amener Moscou à négocier, a-t-il dit en soulignant que l'UE ne recherchait pas la confrontation. "Il serait absurde d'avoir une nouvelle guerre froide", laquelle serait "nuisible à l'ensemble de l'Europe", a-t-il estimé. Les dirigeants européens vont demander samedi à la Commission européenne de préparer un durcissement des sanctions contre la Russie après l'entrée de troupes russes en Ukraine, a déclaré le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel. Dans la matinée, le Premier ministre finlandais, Alexander Stubb, a toutefois indiqué que si les dirigeants européens comptaient bien parler de nouvelles sanctions samedi à Bruxelles, elles ne seraient pas adoptées dans la journée. (Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le samedi 30 aout 2014 à 15:46

    Même pas besoin de demander 30% de plus pour son gaz. Si la Russie demande à être payée d'avance dont 5% en or, les Européens seront à l'arrêt cet hiver car ils ne les ont pas.

  • Berg690 le samedi 30 aout 2014 à 14:20

    Les roquets européens font beaucoup de bruit pour paraître méchants. Mais une augmentation de tarif du gaz de 30% les ramènera à la réalité. L'OTAN en ukraine serait un cassus belli et donc ce n'est pas envisageable M. Rassmussen.

  • PEPONEC le samedi 30 aout 2014 à 14:02

    Oui comme d habitude du BLA BLA

  • v.sasoon le samedi 30 aout 2014 à 13:57

    C'est aussi rigolo, chaque fois que je demande ce qui est arrive au controleur aerien de kiev, dont les enregistrement ont ete confisqué, le collabo de bourso me censure.C'est le sujet qui fache ))))))))))))))

  • v.sasoon le samedi 30 aout 2014 à 13:56

    ce qui est rigolo, c'sest l'interview d'un mercenaire communiste francais se battant coté americain qui disait que apres le dombass, ils se retourneraient contre kiev.La securité en europe est effectivement en danger, mais pas du fait de la russie!

  • M8129092 le samedi 30 aout 2014 à 13:54

    et en rétorsion quand les russes vont nous couper le gaz que vont-ils faire,envoyer l'armée européenne qui n'existe pas....

  • v.sasoon le samedi 30 aout 2014 à 13:53

    Et encore pire! il peuvent bloquer les importation de c..erie, alors là ca serait dramatique parce qu'on est vraiment en surplus!

  • v.sasoon le samedi 30 aout 2014 à 13:52

    pour les allemand, les russes peuvent bloquer les importation de voitures.Pour les francais ils peuvent bloquer les importation de vin et de produit de luxe, les 2 trucs qu'on sait encore vendre

  • v.sasoon le samedi 30 aout 2014 à 13:41

    ca veut dire forte hausse du chomage en europe! qui a ete assez c.n pour voter pour des parti pro européeens?????