L'UE pourrait ordonner à Paris de lever l'interdiction du maïs OGM

le
0
L'UE pourrait ordonner à Paris de lever l'interdiction du maïs OGM
L'UE pourrait ordonner à Paris de lever l'interdiction du maïs OGM

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mardi qu'elle pourrait ordonner à la France de lever l'interdiction de l'utilisation de souches de maïs génétiquement modifiées après la publication d'avis d'experts estimant que rien de la justifie.

Paris a réintroduit en mars un moratoire sur la culture du maïs génétiquement modifié Monsanto 810.

Le Conseil d'Etat avait suspendu en novembre l'interdiction datant de 2008 de commercialiser et cultiver le maïs transgénique du groupe américain en France, estimant qu'elle n'était pas suffisamment fondée.

Selon l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), la France n'a apporté aucune nouvelle preuve scientifique justifiant l'existence de ce moratoire.

La Commission européenne juge que l'opinion émise par l'EFSA est conforme à la sienne.

"D'un point de vue purement juridique, la Commission pourrait formellement demander à la France de lever cette mesure, mais nous sommes actuellement en train de réfléchir aux suites à donner à l'opinion de l'EFSA", a déclaré John Dalli, commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs.

La Commission devrait également attendre de savoir quelles seront les positions du nouveau gouvernement français sur cette interdiction décidée par la précédente équipe ministérielle avant de prendre une décision définitive.

Rien ne devrait donc être décidé avant les élections législatives des 10 et 17 juin.

Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant