L'UE planche sur les scénarios d'après-guerre

le
0
L'Europe cherche à promouvoir une forme de réconciliation nationale.?

De notre correspondant à Bruxelles

Difficile d'organiser une sortie de crise au bout de cinq jours d'une offensive aérienne qui déchire l'Europe, laisse indemne l'ennemi public numéro un et risque de durer. Mais deux semaines après avoir décidé d'user «de toutes les options nécessaires» contre Kadhafi, les Vingt-Sept devaient s'attaquer jeudi soir au seul sujet susceptible de les rassembler: que faire le jour d'après, quand les armes auront cessé de parler?

Les urgences, du rôle militaire à confier à l'Otan à l'aide humanitaire en passant par l'éventuel afflux de clandestins, auront laissé peu de temps aux chefs d'État et de gouvernement pour dresser des plans d'avenir. Mais l'UE, laissée en première ligne d'une guerre que Barack Obama ne veut pas conduire, doit revenir à l'objectif qu'elle s'est elle-même assignée: «En fin de parcours, il faudra bien asseoir tous les Libyens à une même table et transformer ce pays», insiste un représentant européen. En clai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant