L'UE ouvrira très vite des négociations sur l'adhésion serbe

le
1

VIENNE, 27 août (Reuters) - L'Union européenne devrait donner très rapidement le coup d'envoi des négociations sur l'adhésion de la Serbie à l'Union européenne, a déclaré jeudi le commissaire européen à l'élargissement, Johannes Hahn, lors d'un sommet réunissant les pays de l'ouest des Balkans. "Le climat est tel que nous devrions ouvrir très vite des négociations officielles avec la Serbie", a-t-il dit, soulignant notamment les efforts entrepris par Belgrade pour surmonter ses différends avec le Kosovo, son ancienne province, désormais indépendante. Les deux parties ont conclu mardi des accords dans les secteurs de l'énergie et des télécoms dans le cadre d'une médiation assurée par l'Union européenne. Selon les termes des négociations, les Serbes du nord du Kosovo se verront accorder des prérogatives élargies et ils pourront notamment s'occuper eux-mêmes de l'économie locale et de l'éducation tout en bénéficiant de fonds serbes. A Vienne, le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic, a déclaré que l'ouverture de négociations sur l'adhésion à l'Union faciliterait pour Belgrade la gestion du flux de migrants en provenance des zones de conflit, du Moyen Orient, d'Afrique et d'Asie. Selon ses chiffres quelque 94.000 migrants, principalement originaires de Syrie et d'Afghanistan, ont été enregistrés en Serbie après être passés par la Grèce, la Bulgarie et la Roumanie. La plupart d'entre eux souhaitent se rendre dans des pays d'Europe de l'Ouest, comme l'Allemagne ou la Suède en passant par la Serbie et la Hongrie. (Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le jeudi 27 aout 2015 à 13:44

    Il faut en mettre un maximum car le jour, les beaux salaires détaxés des fonctionnaires de la CEE en dépendent car le jour où il faudra détricoter tout cela ce ne sera pas évident.