L'UE ordonne à Berlin de renoncer à un réfrigérant automobile

le
2
L'UE ORDONNE À BERLIN DE RENONCER À UN RÉFRIGÉRANT AUTOMOBILE
L'UE ORDONNE À BERLIN DE RENONCER À UN RÉFRIGÉRANT AUTOMOBILE

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a ordonné jeudi à l'Allemagne de mettre un terme à l'usage d'un réfrigérant automobile interdit dans les deux mois faute de quoi elle s'exposerait à des poursuites, voire à des amendes.

"Aujourd'hui, la Commission a adressé à l'Allemagne une demande formelle l'invitant à prendre les mesures nécessaires pour appliquer la directive de l'UE sur les systèmes de climatisation mobiles (2006/40/CE)", explique l'exécutif européen dans un communiqué.

"Celle-ci prévoit l'interdiction progressive de l'utilisation des gaz à effet de serre fluorés, au potentiel de réchauffement planétaire élevé, dans les systèmes de climatisation des voitures", poursuit-il.

La CE ajoute que l'"Allemagne dispose de deux mois pour prendre les mesures nécessaires et satisfaire à la demande de la Commission. À défaut, la Commission pourrait saisir la Cour de justice de l'Union européenne".

L'UE interdit les réfrigérants dont le potentiel d'effet de serre représente plus de 150 fois celui du dioxyde de carbone. Elle estime que la substance actuellement employée par le constructeur automobile allemand Daimler, connue sous le nom R134a, enfreint cette règle.

Les autorités allemandes soutiennent Daimler, qui refuse d'appliquer la règle européenne car il est dubitatif sur l'inocuité de la seule substance qui répond actuellement aux normes européennes, à savoir le R1234yf d'Honeywell International.

Un porte-parole de Daimler a dit jeudi que la position du constructeur n'avait pas changé et qu'il continuait d'étudier une troisième substance à base de CO2 qui devrait être prête à l'emploi d'ici 2017.

(Foo Yun Chee et Barbara Lewis, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • P.Baelen le jeudi 25 sept 2014 à 14:54

    Dura lex, sed lex

  • Isegoria le jeudi 25 sept 2014 à 14:16

    A part ça, l'UE n'est pas une dictature...