L'UE ordonne à Apple de verser à Dublin 13 mds d'impôts impayés

le
0
    BRUXELLES, 30 août (Reuters) - La Commission européenne a 
ordonné mardi à Apple  AAPL.0  de verser 13 milliards d'euros 
d'impôts impayés à l'Irlande après avoir conclu que les 
arrangements fiscaux entre Dublin et le groupe américain 
revenaient à une aide publique illégale.  
    "L'Irlande doit maintenant récupérer les impôts impayés par 
Apple sur son territoire entre 2003 et 2014, à savoir 13 
milliards d'euros, plus les intérêts," selon un communiqué de 
presse publié par la commission. 
    Ce montant, 40 fois plus important que les précédentes 
sommes réclamées par la Commission dans des cas similaires, 
pourrait être revu en baisse, a précise l'exécutif européen, si 
d'autres pays réclament plus d'impôts auprès du géant 
technologique. 
   Apple qui, comme Dublin, a déjà fait savoir qu'il ferait 
appel de la décision, a bénéficié d'un taux d'imposition situé 
entre 0,005% et 1% sur ses bénéfices européens taxés en Irlande, 
a ajouté la CE.  
    A Dublin, le ministre des Finances Michael Noonan a dit 
juste après l'annonce être en "profond désaccord" avec la 
décision de l'UE et a confirmé qu'il demanderait au conseil des 
ministres l'autorisation de faire appel.   
 
 (Alastair Macdonald, Juliette Rouillon pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant