L'UE met la pression sur Athènes avant une visite de la "troïka"

le
0
L'UE met la pression sur Athènes avant une visite de la "troïka"
L'UE met la pression sur Athènes avant une visite de la "troïka"

ATHENES (Reuters) - L'Union européenne a prévenu mercredi la Grèce qu'elle devrait accélérer ses réformes pour bénéficier de la totalité de son plan de sauvetage, et que la date de la prochaine visite européenne d'inspection dépendrait du résultat des élections législatives prévues le 17 juin.

La visite de la "troïka", qui regroupe des représentants de l'UE, du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque centrale européenne (BCE), doit permettre de débloquer de nouveaux fonds pour aider la Grèce, à court de liquidités.

L'UE a menacé de retarder la date de l'inspection, initialement prévue fin juin ou début juillet, si les élections du 17 juin ne permettaient pas de former un gouvernement durable de coalition.

"La date de la nouvelle mission d'inspection (...) dépend du résultat politique des élections", souligne un rapport de la Commission européenne (CE) publié mercredi.

"La mission est provisoirement prévue pour fin juin, début juillet 2012 mais la date peut être revue au cours des prochaines semaines."

Les nouvelles élections ont été décidées il y a deux semaines pour sortir la Grèce de l'impasse politique dans laquelle elle a été plongée après les législatives du 6 mai. Aucun accord n'a pu être trouvé entre les partisans et les opposants au plan de sauvetage de 130 milliards d'euros.

Les craintes sur une sortie de la Grèce de la zone euro ont été attisées par la perspective d'une victoire de la gauche radicale (Syriza), opposée au plan et actuellement deuxième dans les sondages juste derrière les conservateurs de Nouvelle Démocratie (ND), favorables aux mesures d'austérité.

Le rapport de la CE lie clairement le maintien de l'aide financière à la formation d'un gouvernement prêt à respecter les engagements pris par la Grèce à mener une politique d'austérité destinées à réduire la dette du pays.

"Une aide financière internationale complète ne pourra continuer que si la mise en place des mesures s'améliore", a déclaré la CE dans son communiqué.

Harry Papachristou, Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant