L'UE "loin d'être satisfaite" par la Turquie sur les migrants

le
0
 (Actualisé avec chiffres §5-7) 
    AMSTERDAM, 7 janvier (Reuters) - L'Union européenne observe 
une réduction "encourageante mais loin d'être satisfaisante" du 
nombre de migrants arrivant en Europe via la Turquie, a déclaré 
jeudi Frans Timmermans, vice-président de la Commission. 
    L'Union européenne et la Turquie ont conclu en novembre un 
accord prévoyant une aide financière de 3 milliards d'euros et 
une relance des négociations d'adhésion en contrepartie 
d'efforts accrus d'Ankara pour endiguer le flux de migrants. 
(voir  ID:nL8N13O0R4 ) 
    "Le seul critère, bien sûr, ce sont les chiffres en baisse. 
Nous sommes tous engagés - et cela s'inscrit dans ce plan 
d'action commune - à faire baisser ces chiffres mais il est tout 
à fait clair qu'au cours des dernières semaines, ces chiffres 
sont restés relativement élevés et qu'il reste beaucoup de 
travail à faire", a dit Frans Timmermans lors d'une conférence 
de presse. 
    "Notre coopération avec les autorités turques est positive. 
Nous allons continuer de discuter des moyens d'améliorer 
l'efficacité de leurs opérations. Nous avons observé les 
premiers résultats, qui sont encourageants, mais nous sommes 
très loin d'être satisfaits", a-t-il insisté. 
    Selon les chiffres des Nations unies, le nombre de migrants 
et réfugiés arrivés quotidiennement en Grèce en provenance de 
Turquie s'est élevé en moyenne à 3.005 la semaine dernière. La 
plupart disaient fuir la guerre et l'instabilité en Syrie, en 
Irak et en Afghanistan. Au cours de la dernière semaine de 
novembre, ce nombre avait atteint 2.849.  
    L'Allemagne, qui a enregistré plus d'un million de demandes 
d'asile l'année dernière et pris en charge la majorité des 
migrants et réfugiés arrivés massivement en Europe, n'a constaté 
aucune baisse du nombre d'arrivées depuis le début de l'année, a 
déclaré mercredi le vice-ministre de l'Intérieur Ole Schröder. 
  
    "Actuellement, notre problème en Europe, c'est que nous 
n'avons pas de système de contrôle des frontières qui 
fonctionne, notamment à la frontière turque", a-t-il dit. 
 
 (Alastair Macdonald; Henri-Pierre André pour le service 
français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant