L'UE lance un ultimatum à la Hongrie de Viktor Orban

le
0
L'homme fort de Budapest a 30 jours pour se mettre en règle avec l'Europe sur la justice et la protection des libertés.

L'Europe fait monter la pression contre Viktor Orban. Lasse des atermoiements de l'homme fort de Budapest, la Commission a lancé au premier ministre un ultimatum de 30 jours pour se mettre en règle sur deux lois portant sur la justice et la protection des libertés, tandis que le Conseil de l'Europe met la dernière main à un avis crucial sur l'État de droit en Hongrie.

Face au risque de dérive autoritaire dans les frontières de l'UE, Bruxelles manifeste doublement sa frustration. Elle agite désormais la menace immédiate d'une saisine de la Cour de justice de l'UE, instance que n'atteint en moyenne qu'une procédure d'infraction sur vingt. Et, pour ajouter à cette dimension exceptionnelle, les délais sont raccourcis: Viktor Orban, qui exaspère la Commission depuis la fin 2011, n'a plus qu'un mois pour mettre en conformité les deux lois disputées.

Vers une saisine de la Cour européenne

L'exécutif européen, chargé de veiller au respect des traités européens, n'est pas sat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant