L'UE interdit les exportations d'armes en Centrafrique

le
0
L'UE INTERDIT LES EXPORTATIONS D'ARMES EN CENTRAFRIQUE
L'UE INTERDIT LES EXPORTATIONS D'ARMES EN CENTRAFRIQUE

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a interdit lundi les exportations d'armes et l'envoi de mercenaires en République centrafricaine.

Cette interdiction fait suite à une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies début décembre qui avait demandé à tous les pays d'empêcher la fourniture directe ou indirecte, la vente ou le transfert d'armes et de matériels afférents à ce pays en proie aux violences et où la France a lancé l'opération Sangaris.

L'interdiction de l'UE prévoit une exception pour le matériel utilisé pour les opérations internationales de maintien de la paix et par l'opération Sangaris menée par la France.

Vendredi, lors d'un Conseil européen réuni à Bruxelles, les dirigeants européens sont convenus vendredi, à la demande de la France, de donner une dimension européenne à l'opération française de pacification de la République centrafricaine, ce qui permettra d'obtenir un financement commun.

Quelque 1.600 soldats français participent à l'opération Sangaris de sécurisation de la Centrafrique aux côtés de près de 4.000 soldats africains, dont les effectifs seront portés à au moins 6.000 hommes.

Barbara Lewis; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant