L'UE impose d'enregistrer des importations d'acier chinois/russe

le
0
    BRUXELLES, 14 décembre (Reuters) - La Commission européenne 
a ordonné lundi que les importations de certaines catégories 
d'acier en provenance de Chine et de Russie soient enregistrées 
dans le cadre d'une enquête en cours concernant d'éventuelles 
pratiques de dumping de ces deux pays. 
    Elle a demandé aux douanes d'enregistrer les importations 
d'aciers plats laminés à froid à partir du 13 décembre, ce qui 
signifie que des droits de douanes seraient imposés sur les 
importations de ces produits à partir de cette date si l'enquête 
arrive à la conclusion qu'ils sont bien vendus à des prix 
excessivement bas.  ID:nL8N0XP3T9  
    L'exécutif européen a ouvert en mai une enquête antidumping 
sur les importations d'acier de Chine et de Russie à la suite de 
plaintes de la fédération européenne de l'acier Eurofer. 
    Elle pourrait mettre en place des mesures provisoires d'ici 
au 14 février 2016 et imposer des droits de douanes définitifs, 
généralement pour cinq ans, à partir du 13 août. 
    Selon Eurofer, la marge moyenne de dumping -- l'écart entre 
le prix "normal" de marché et le prix à l'exportation -- est de 
28% pour les producteurs chinois et de 15 à 20% pour les russes. 
        
    Les importations d'aciers plats laminés à froid ont augmenté 
de 33% en provenance de Chine et de 45% en provenance de Russie 
sur la période mai-septembre par rapport à la même période de 
2014. Les prix à l'importation ont encore baissé de 5% en 
provenance des deux pays, précise la Commission.    
 
 (Philip Blenkinsop, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant