L'UE fixe de nouveaux quotas de réfugiés par Etat membre

le
0
    * Plus de 40.000 demandeurs d'asile pour l'Allemagne 
    * 30.000 pour la France sur un total de 160.000 
    * Les chiffres seront présentés mercredi par Juncker 
 
 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    par Francesco Guarascio 
    BRUXELLES, 7 septembre (Reuters) - La Commission européenne 
a établi un nouveau système de quotas contraignants pour 
l'accueil des réfugiés, en vertu duquel l'Allemagne accueillera 
plus de 40.000 demandeurs d'asile et la France 30.000 sur un 
total de 160.000 demandeurs venus d'Italie, de Grèce et de 
Hongrie, apprend-on lundi de source européenne. 
    Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker 
dévoilera ces nouvelles propositions mercredi. Il proposera que 
120.000 réfugiés soient répartis entre pays membres en plus des 
40.000 que la CE a déjà proposé de relocaliser en mai dernier. 
    Les Etats de l'UE ont rejeté en juin tout système de 
répartition contraignant, optant alors pour le volontariat. Mais 
le nombre de places d'accueil proposé par les pays membres 
atteint jusqu'ici environ 32.000, loin des 40.000 préconisés par 
la Commission, alors que le nombre de personnes arrivant en 
Europe a explosé durant l'été. 
    La Commission revient donc à la charge, avec cette fois 
l'appui de l'Allemagne et de la France.  
    L'Allemagne se dit prête à accueillir de nombreux réfugiés 
et le président français François Hollande a confirmé la volonté 
de la France de prendre sa part dans le cadre des règles de la 
Commission européenne. L'Europe centrale a en revanche réaffirmé 
la semaine dernière son hostilité au système des quotas. 
    La Pologne a concédé qu'elle pourrait s'occuper de 2.000 
personnes, mais, selon la nouvelle proposition de la Commission, 
Varsovie serait prié de recevoir près de 12.000 personnes. 
    Dans le cadre du nouveau système, la Hongrie, dont le 
Premier ministre Viktor Orban est très opposé aux quotas 
nationaux, se verra allégée par les autres Etats de 54.000 
personnes parmi celles qui ont afflué dans le pays.  
    Dans la première proposition qui portait sur l'accueil de 
40.000 personnes, les personnes relocalisées venaient seulement 
d'Italie et de Grèce. 
    Sur les 120.000 supplémentaires, dont 50.400 viendraient de 
Grèce et 15.600 d'Italie, l'Allemagne serait priée d'en 
accueillir 31.443 et la France 24.031.  
    Lors d'une conférence de presse lundi, François Hollande a 
confirmé que la France était prête à accueillir 24.000 personnes 
sur deux ans.  ID:nL5N11D1E5  
    Le Royaume-Uni est exempté de la politique européenne de 
droit d'asile, de même que le Danemark et l'Irlande. Dublin 
avait proposé d'accueillir 600 personnes dans le cadre du schéma 
précédent portant sur 40.000 personnes. 
    Confirmant des chiffres publiés par le journal néerlandais 
de Volkskrant, la source a indiqué que la Commission avait 
également l'intention de mettre la Turquie et tous les Etats des 
Balkans non membres de l'UE sur une nouvelle liste de pays 
"sûrs" dont les ressortissants seraient soumis à un examen 
accéléré de leur demande d'asile, afin de faciliter leur renvoi. 
     
                       Sur 40.000     Sur 120.000   Sur 160.000 
                       (mai 2015)   (septembre 2015)   TOTAL 
     Allemagne          8.763         31,443         40.206 
     Autriche           1.213          3.640          4.853 
     Belgique           1.364          4.564          5.928 
     Bulgarie             572          1.600          2.172 
      Croatie             747          1.064          1.811 
       Chypre             173            274            447 
      Espagne           4.288         14.931         19.219 
     Estonie              738            373          1.111 
      Finlande            792          2,398          3.190 
       France           6.752         24,031         30.783 
        Grèce  
      Hongrie             827* 
       Italie 
      Lettonie            517            526          1.043 
      Lituanie            503            780          1.283 
     Luxembourg           368            440            808 
        Malte             292            133            425 
      Pays-Bas          2.047          7.214          9.261 
       Pologne          2.659          9.287         11.946 
      Portugal          1.701          3.074          4.775 
    Rép. Tchèque        1.328          2,978          4.306 
      Roumanie          1.705          4.646          6.351 
     Slovaquie            785          1.502          2.287 
     Slovénie             495            631          1.126 
       Suède            1.369          4.469          5.838 
     
    * La Hongrie devait initialement prendre en charge 827 
réfugiés venus de Grèce et d'Italie mais, confrontée elle-même à 
un afflux de demandeurs d'asile durant l'été, en a finalement 
été exemptée.  
 
 (Danielle Rouquié pour le service français, édité par 
Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant