L'UE étend ses sanctions contre le régime syrien

le
2
    BRUXELLES, 14 novembre (Reuters) - L'Union européenne a 
ajouté lundi les noms de Douraïd Dourgham, gouverneur de la 
banque centrale syrienne, et de 16 membres du gouvernement, dont 
le ministre des Finances, Maamoun Hamdan, à sa liste des 
personnalités visées par l'interdiction de visa et le gel des 
avoirs. 
    Les Vingt-huit avaient promis le mois dernier d'alourdir 
leurs sanctions en raison des bombardements des quartiers de 
l'est d'Alep tenus par les insurgés.  
    Elles touchent désormais 234 personnes et 69 entreprises ou 
institutions jugées impliquées dans "la répression de la 
population civile syrienne".   
 
 (Robin Emmott, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3756815 il y a 4 semaines

    Et silence sur les bombardements de Mossoul par les occidentaux.En somme, on critique les autres mais on fait la même chose.

  • Berg690 il y a 4 semaines

    foutaises...là ils sont fort.