L'UE envisage de porter à 2,5 milliards son aide à l'Ukraine

le
1

BRUXELLES, 23 janvier (Reuters) - Les ministres des Finances de l'Union européenne débattront mardi d'une augmentation de l'aide financière à l'Ukraine qui pourrait porter celle-ci à 2,5 milliards d'euros, a-t-on appris de sources diplomatiques. Kiev, dont la situation financière souffre des affrontements entre l'armée et les séparatistes de l'est du pays ainsi que des tensions avec la Russie, bénéficie d'un programme d'aide du Fonds monétaire international (FMI) mais certains économistes estiment que le pays a besoin de 15 milliards de dollars (13,33 milliards d'euros) supplémentaires. Au début du mois, l'Union a proposé de prêter 1,8 milliard d'euros à l'Etat ukrainien, un projet qui doit obtenir le feu vert des Etats membres et des députés européens. "Au vu de l'urgence de la situation en Ukraine, les ministres vont étudier la possibilité d'améliorer l'offre initiale de 1,8 milliard d'euros", a dit un diplomate de l'UE associé aux préparatifs de la réunion des ministres des Finances. Deux autres diplomates ont confirmé que le sujet serait à l'ordre du jour de l'Ecofin mardi tout en précisant qu'une augmentation de l'aide n'était pas acquise. "Plus d'argent issu du budget de l'UE pour provisionner des prêts, cela signifie moins d'argent pour d'autres sujets, donc ça ne va pas de soi", a dit l'un d'eux. Le nouveau prêt de l'Union à Kiev s'ajouterait à celui de 1,4 milliard d'euros accordé l'an dernier. Le plan du FMI, lui, représente 17 milliards de dollars et les autorités ukrainiennes espèrent que les discussions en cours avec l'organisation basée à Washington aboutiront au déblocage de nouveaux prêts. Le service de la dette publique ukrainienne représentera à lui seul 10 milliards de dollars cette année en incluant les entreprises et la dette publique, selon l'Institute of International Finance, basé à Washington. (Robin Emmott et Tom Körkemeier, Marc Angrand pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le vendredi 23 jan 2015 à 12:25

    Au détriment des pauvres de chaque pays de l'UE.