L'UE entérine un embargo sans précédent contre l'Iran

le
0
Les sanctions, qui visent l'importation, l'achat et le transport de brut et de produits pétroliers iraniens, entreront pleinement en vigueur le 1er juillet. Objectif : assécher le financement du programme nucléaire iranien. Avec une vidéo BFMTV

Après s'être mis d'accord sur le principe, lundi matin, les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne ont validé l'embargo contre l'Iran. L'accord des vingt-sept membres de l'Union, deuxième acheteur de brut iranien derrière la Chine, interdit toutes les transactions liées au pétrole, ainsi que les transactions en or et métaux précieux avec la banque centrale iranienne et les organismes publics. Cette décision entrera pleinement en vigueur le 1er juillet prochain.

D'ici cette date, les contrats déjà signés entre l'Iran et les pays de l'UE pourront être honorés. Ce délai permettra également aux pays dépendants du pétrole iranien de trouver de nouveaux fournisseurs. Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Garcia Margallo, a d'ailleurs reconnu que son pays faisait là un «très important sacrifice», tout en indiquant que les principales entreprises concernées l'avaient assuré avoir «trouvé des alternatives».

Cet embargo priver...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant