L'UE doit faire davantage dans le dossier des migrants, dit Renzi

le , mis à jour à 19:15
0

KRÜN, Allemagne, 8 juin (Reuters) - Le président du Conseil italien Matteo Renzi a prévenu lundi ses partenaires européens que l'Union devrait faire davantage d'efforts pour gérer l'afflux de migrants qui traversent la Méditerranée. La Commission européenne a proposé le mois dernier que 40.000 demandeurs d'asile arrivés par bateau en Italie et en Grèce soient accueillis dans d'autres pays de l'Union afin de soulager Rome et Athènes. Ce projet, élaboré dans la foulée de la mort en avril de près de 800 migrants décédés dans le naufrage d'un bateau de pêche, est contesté par plusieurs pays européens, la France et l'Allemagne notamment, qui, en raison de la clé de répartition retenue, seraient les principales nations d'accueil. Matteo Renzi a déclaré lundi que le nombre de 24.000 réfugiés actuellement en Italie susceptibles d'être relocalisés était "insuffisant" et que davantage de travail devrait être effectué. "Nous devons admettre que la situation telle qu'elle est ne fonctionne pas. Nous avons fixé un calendrier à respecter jusqu'au prochain Conseil européen (25-26 juin) et nous allons tâcher d'obtenir des résultats", a dit Matteo Renzi après le sommet du G7. La question de l'afflux de migrants est devenue l'une des principales préoccupations du gouvernement, attaqué sur ce dossier par l'opposition, la Ligue du Nord notamment, qui conteste l'obligation faite à certaines municipalités italiennes d'accueillir des migrants afin de soulager les régions du Sud. Au cours des cinq premiers mois de l'année, 46.500 migrants sont arrivés en Italie par la mer, soit 12% de plus que l'an dernier sur la même période, dit l'Agence de l'Onu pour les réfugiés. (James Mackenzie,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant