L'UE devrait tester les banques sur les cyber-risques-ABE

le
0
    PEKIN, 27 mai (Reuters) - Les pays membres de l'Union 
européenne (UE) devraient mettre leurs établissements financiers 
à l'épreuve des cyber-risques, a dit Andrea Enria, président de 
l'Autorité bancaire européenne (ABE). 
    "Je ne recommanderais pas de monter un scénario de 
cyber-attaque massive sur les 28 Etats membres en même temps", 
a-t-il dit vendredi à Reuters. "Mais si l'on me demande si je 
recommanderais aux autorités compétentes d'y réfléchir davantage 
et d'envisager de pratiquer ce type de test de résistance, alors 
je dirais 'oui'". 
    Les cyber-risques seront également incorporés dans les 
règles du "Pilier 2" de l'UE, qui définissent la quantité de 
fonds propres que les banques doivent détenir pour se protéger 
de toute une variété de risques, risques informatiques inclus. 
    "Nous développons des principes directeurs du risque 
informatique, qui entrent dans le cadre du Pilier 2", a 
poursuivi Andrea Enria, évoquant la possibilité qu'il soit 
demandé aux banques d'augmenter encore leurs fonds propres s'il 
y avait carence en la matière. 
    Ces principes seront publiés par l'ABE dans le courant de 
l'année, a-t-il dit. 
 
 (Matthew Miller, Wilfrid Exbrayat pour le service français, 
édité par Benoît Van Overstraeten) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant