L'UE critique la Turquie sur la liberté d'expression, la justice

le
0

BRUXELLES, 8 octobre (Reuters) - L'Union européenne a exprimé mercredi sa préoccupation quant à l'indépendance du pouvoir judiciaire et au respect des libertés fondamentales en Turquie, candidate à l'adhésion, en critiquant la réponse d'Ankara au scandale de corruption qui a éclaboussé le gouvernement en fin d'année dernière. Le ton inhabituellement critique adopté par la Commission européenne (CE) à l'égard de la Turquie dans son rapport annuel sur l'élargissement de l'UE jette une nouvelle ombre sur les négociations d'adhésion entamées en 2005. Bruxelles dit néanmoins encore croire en la possibilité de "négociations d'adhésion actives et crédibles" qui permettraient d'établir une feuille de route pour les réformes à entreprendre "dans les domaines clés de l'état de droit et des libertés fondamentales". La CE pointe particulièrement du doigt le président turc Recep Tayyip Erdogan auquel elle reproche d'avoir, lorsqu'il était Premier ministre, utilisé les tribunaux pour combattre ses adversaires politiques. "La réponse du gouvernement aux allégations de corruption de décembre 2013 ont soulevé de sérieuses inquiétudes quant à l'indépendance du système judiciaire et la séparation des pouvoirs", dit-elle. Bruxelles dénonce aussi la loi renforçant le contrôle du gouvernement d'Ankara sur internet, même si celle-ci a par la suite été invalidée par la Cour constitutionnelle turque. La volonté de bloquer des médias sociaux, comme cela a été le cas avec Twitter, "traduit une approche restrictive de la liberté d'expression", juge la CE. Ces critiques tombent au moment où les Etats-Unis et leurs alliés tentent de convaincre la Turquie de rejoindre la coalition contre les djihadistes de l'organisation Etat islamique en Syrie et en Irak, et alors qu'Ankara a réaffirmé il y a moins d'un mois sa volonté d'adhérer à l'UE. (Robin Emmott; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant