L'UE condamne le rôle de la Russie à Alep, étudie des sanctions - projet

le
0
    BRUXELLES, 20 octobre (Reuters) - Les chefs d'Etat et de 
gouvernement de l'Union européenne, réunis à Bruxelles, 
travaillent à un texte "condamnant vivement les attaques menées 
par le régime syrien et ses alliés, notamment la Russie, contre 
des civils à Alep", selon le projet de conclusions que Reuters 
s'est procuré jeudi soir. 
    Les Vingt-Huit envisageront des sanctions supplémentaires 
contre des individus ou des entités soutenant Bachar al Assad 
"si les atrocités se poursuivent", poursuit le texte. 
    "Les responsables d'atteintes au droit humanitaire 
international et aux droits de l'homme doivent rendre des 
comptes. L'UE étudie toutes les options, y compris de nouvelles 
mesures restrictives visant des individus et des entités 
soutenant ce régime, si les atrocités actuelles devaient se 
poursuivre." 
    Les relations avec la Russie, dans le contexte tendu par le 
soutien de Moscou aux frappes meurtrières sur Alep, sont un des 
grands dossiers à l'ordre du jour du conseil européen, qui s'est 
ouvert jeudi pour deux jours à Bruxelles et auquel la Première 
ministre britannique, Theresa May, participe pour la première 
fois.    
 
 (Jan Strupczewski; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant