L'UE change les règles du capital-risque pour diversifier les financements des entreprises

le
0

(AOF) - D'ici la fin de l'année, de nouvelles règles concernant le capital-risque, qui visent à stimuler les investissements dans les start-up et l'innovation, devraient entrer en vigueur dans l'Union européenne. "Les nouvelles règles aideront à diversifier les sources de financement pour les entreprises et les projets à long terme en Europe", a déclaré Toomas Tõniste, le ministre estonien des finances, qui assure actuellement la présidence du Conseil européen.

Adopté par le Parlement européen et le Conseil, le nouveau règlement doit encore être signé par les présidents du Conseil et du Parlement européen, puis publié au Journal officiel. Il entrera en vigueur le 20e jour suivant cette publication.

Deux mesures ont notamment été décidées par les députés européens et l'exécutif bruxellois. D'abord, les plus grands gestionnaires de fonds, à savoir ceux qui gèrent des actifs d'un montant supérieur à 500 millions d'euros, pourront dorénavant commercialiser et gérer des fonds EuVECA (fonds de capital-risque européens) et EuSEF (fonds d'entrepreneuriat social européens).

Ensuite, l'éventail des entreprises dans lesquelles les fonds EuVECA peuvent investir est élargi pour y inclure les entreprises non cotées comptant jusqu'à 499 salariés (petites entreprises de taille intermédiaire) et les PME cotées sur les marchés de croissance des PME.

Selon la Commission européenne, 90 milliards d'euros supplémentaires auraient été disponibles entre 2009 et 2014 pour financer les entreprises européennes si les marchés du capital-risque avaient été aussi développés qu'aux États-Unis.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant