L'UE assure être fin prête à entamer le processus du Brexit

le
0
    BRUXELLES, 10 mars (Reuters) - Les institutions de l'Union 
européenne seront en mesure de mettre en place dans un délai de 
48 heures les réponses à apporter au déclenchement du Brexit, a 
assuré vendredi le président du Conseil européen, Donald Tusk. 
    La Première ministre britannique, Theresa May, a redit jeudi 
qu'elle invoquerait avant la fin du mois l'article 50 du Traité 
de Lisbonne, étape indispensable pour enclencher le processus de 
sortie de la Grande-Bretagne de l'UE. 
    La procédure de divorce, qui est conforme au vote exprimé 
par les Britanniques lors du référendum du 23 juin dernier, 
devrait prendre deux ans. 
    "Nous sommes fin prêts pour toute cette procédure et il ne 
fait aucun doute pour moi que nous serons prêts dans un délai de 
48 heures", a déclaré Donald Tusk lors d'une conférence de 
presse. 
    La chancelière allemande, Angela Merkel, présente à 
Bruxelles pour un Conseil européen organisé jeudi et vendredi, a 
dit que les dirigeants de l'UE se réuniraient à nouveau en 
sommet une fois connue la date de déclenchement du Brexit. 
    "Si la lettre (de Londres) arrive la semaine prochaine, le 
sommet se tiendra le 6 avril", a-t-elle dit à la presse. 
    "Si c'est plus tard que la semaine prochaine, alors il 
faudra trouver une autre date que le 6 avril", a-t-elle ajouté, 
soulignant que la date exacte de déclenchement du processus, 
entre maintenant et la fin mars, avait peu d'importance. 
    Dans les milieux diplomatiques à Bruxelles, on fait 
toutefois remarquer que ce sommet devrait se tenir avant le 15 
mai, car c'est le jour de la passation de pouvoirs à Paris entre 
 François Hollande et son successeur, qui sera élu le 7 mai. 
 
 (Jan Strupczewski, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant