L'UE a besoin du pragmatisme britannique-Ursula von der Leyen

le
0
    BERLIN, 15 juin (Reuters) - La Grande-Bretagne doit rester 
membre de l'Union européenne pour compenser "l'enthousiasme 
excessif" de l'Allemagne, "le grand pathos" de la France et "le 
sens de l'improvisation" de l'Italie, estime la ministre 
allemande de la Défense.  
    Sans le "scepticisme", le "goût de l'euphémisme" et le 
"grand pragmatisme" des Britanniques, "cette ambition 
deviendrait dominante", poursuit Ursula von der Leyen, dans un 
entretien publié mercredi par l'hebdomadaire Die Zeit. 
    S'ils décident de quitter l'UE lors du référendum du 23 
juin, "la Grande-Bretagne ne lèvera plus la main pour 500 
millions d'Européens, mais pour 64 millions de Britanniques, au 
Conseil de sécurité de l'Onu", poursuit-elle.  
    Une victoire du "Out" "ébranlerait l'Union", a quant lui 
averti Frank-Walter Steinmeier, son collègue des Affaires 
étrangères, invitant les Britanniques à voter "In".  
    "C'est la bonne décision à prendre", a-t-il ajouté, 
s'adressant à la presse en compagnie de son homologue français 
Jean-Marc Ayrault.  
 
 (Caroline Copley et Andrea Shalal, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant