L'UDI lance une procédure d'exclusion à l'encontre de Gilles Bourdouleix

le
1
Jean-Louis Borloo a proposé au député-maire de Cholet de venir s'expliquer sur ses déclarations sur les gens du voyage devant le comité exécutif du parti centriste. En vain.

L'issue du comité exécutif qui doit statuer mercredi soir sur le sort de Gilles Bourdouleix ne fait guère de doute: une majorité des responsables UDI souhaite son exclusion après ses déclarations sur les gens du voyage. Encore faut-il que les procédures soient respectées, ce qui peut pourrait du temps. Le maire de Cholet pourrait donc ne pas être formellement exclu mercredi. Jean-Louis Borloo, qui veut faire les choses dans les règles de l'art, lui a proposé de venir s'expliquer devant le comité exécutif. En vain. Gilles Bourdouleix a simplement fait savoir par l'intermédiaire de l'AFP que s'il était exclu, le CNIP (Centre national des indépendants et paysans), qu'il préside, quitterait l'UDI «avec armes et bagages en emportant beaucoup d'adhérents». «Être exclu, je n'en ai rien à foutre! ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 24 juil 2013 à 09:14

    Plus "naze"...TU MEURTS !!!...