L'UDI affaiblie par la maladie de Borloo

le
0
Malade, Jean-Louis Borloo sera indisponible jusqu'à l'été.
Malade, Jean-Louis Borloo sera indisponible jusqu'à l'été.

La nature a horreur du vide, a-t-on coutume de dire. L'adage se vérifie une fois de plus avec l'absence prolongée, pour cause de maladie, de Jean-Louis Borloo à la tête de l'UDI. "Il sera indisponible jusqu'à l'été", indique son entourage. Autrement dit, Jean-Louis Borloo ne peut ni mener le combat pour les municipales ni - plus crucial encore pour l'UDI - orchestrer la campagne des européennes. L'UDI se trouve donc privée de sa figure de proue au moment où François Bayrou, son allié, est donné favori à Pau. "Si Bayrou remporte Pau, il pèsera encore plus lourd. Déjà qu'on ne parvient pas à le maîtriser", craint-on à l'UDI, en proie à la division de ses barons qui se disputent déjà l'après-Borloo...

La négociation des places sur les listes européennes donne lieu à des jeux de pouvoir dans lesquels Bayrou ne trouve pas, en face de lui, de résistance organisée. Le chef du MoDem a ainsi imposé Marielle de Sarnez comme tête de liste aux européennes en Ile-de-France. La même a également réussi, en passant directement un accord avec l'UMP, à figurer en deuxième position (donc éligible) dans le 6e arrondissement à Paris au détriment d'une sortante de l'UDI... et alors même que l'implantation originelle de Sarnez était dans le 14e arrondissement. Un tour de force !

L'UDI n'a plus de chef, mais un "coordinateur"

Pendant ce temps-là, des élus municipaux du MoDem continuent de faire bloc avec des maires socialistes, comme à Dijon, dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant