L'UDA se mobilise pour relancer les investissements

le
0
Alors que le marché publicitaire stagne, les annonceurs proposent la création d'un «crédit d'impôt communication».

Les annonceurs prennent le taureau par les cornes. Alors que le marché publicitaire français s'enfonce progressivement dans la crise, l'Union des annonceurs (UDA) se mobilise pour relancer les investissements des entreprises et des marques. L'organisation, qui compte 300 adhérents dont des poids lourds comme Procter & Gamble, France Télécom, L'Oréal ou Coca-Cola, vient de proposer au gouvernement de mettre en place un «crédit d'impôt communication» en s'appuyant sur le modèle du crédit d'impôt recherche, une «incitation efficace», selon les dirigeants de l'UDA.

Mesure fiscale créée en 1983 et améliorée par la loi de finances 2008, le crédit d'impôt recherche (CIR) a pour objectif de baisser pour les entreprises le coût de leurs opérations de recherche-développement. Le CIR consiste en un crédit d'impôt de 30 % des dépenses de R&D jusqu'à 100 millions d'euros et 5 % au-delà. «Au même titre que la recherche, la communication est un facteur avér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant