L. Pouille n'a jamais "connu pareille émotion"

le
0
L. Pouille n'a jamais "connu pareille émotion"
L. Pouille n'a jamais "connu pareille émotion"

Dans un contexte compliqué, Lucas Pouille a pourtant égalisé pour la France lors du 2e match de ce 1/4 de finale de Coupe Davis face à la Republique Tchèque. Le tout lors de sa première sélection.

Il y avait plus facile comme première. Les événements à Nice, un public hostile, un adversaire de qualité et la défaite de Jo-Wilfried Tsonga. Mais Lucas Pouille a tenu le cap. Mieux, il a remis l'Equipe de France dans le droit de chemin en égalisant grâce à son succès 7-6, 6-4, 7-5 face à Jiri Vesely. Le tout pour sa première sélection. Costaud. Lucas Pouille s'est confié sur cette première dans des propos relayés par l'Equipe : «Ça été une longue attente. J’étais extrêmement tendu de voir Jo jouer. Même si j’ai quitté le court tôt, dans les vestiaires, je bouillonnais, je sautais un peu partout ! Mais, une fois le match de Jo terminé, je me suis mis dans ma bulle. Je savais que, si je voulais gagner, il fallait que je sois à 200%. Il n’y a pas un moment où l’événement a pris le dessus. C’est ce qui a fait que j’ai été un peu meilleur et que j’ai gagné ce match. Je n’avais jamais vécu pareille émotion avant. Les supporters sont là, l’équipe est derrière à chaque point, on joue pour le maillot, pour la France et ce n’est pas la même chose. J’étais très ému sur La Marseillaise. Une première sélection, et les événements en France… Mais on devait jouer, on devait être fort .
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant