L'Ouzbékistan prépare les funérailles du président Karimov

le
0
    TACHKENT, 3 septembre (Reuters) - Des milliers d'Ouzbeks se 
sont rassemblés samedi à l'aube sur la principale avenue de 
Tachkent pour saluer le cortège transportant la dépouille du 
président Islam Karimov, mort la veille à l'âge de 78 ans.  
    Le convoi s'est ébranlé vers 06h00 du matin (01h00 GMT) pour 
gagner l'aéroport de la capitale de la république d'Asie 
centrale.  
    Le défunt chef de l'Etat sera inhumé dans la journée à 
Samarcande, sa ville natale située à 300 km au sud-ouest de 
Tachkent.  
    Islam Karimov, qui a dirigé l'Ouzbékistan d'une main de fer 
pendant vingt-sept ans, n'a pas désigné de successeur et les 
modalités de la transition devraient être réglées en petit 
comité par des caciques du pouvoir et par sa famille. 
    Le Premier ministre Chavkat Mirziyoïev a été chargé de 
superviser les funérailles, ce qui lui confère le statut de 
favori pour devenir le prochain chef de l'Etat. 
    Faute d'accord sur la succession, le pays pourrait traverser 
une période de turbulences alors qu'il est déjà ciblé par des 
combattants islamistes. 
    La Russie, qui abrite des centaines de milliers de 
travailleurs ouzbeks, a dit espérer que la stabilité prévaudrait 
dans le pays de 32 millions d'habitants.    
 
 (Mukhammadsharif Mamatkulov; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant