L'ouverture du plus grand hôtel au monde retardée

le
0

Le projet, situé à la Mecque, serait pénalisé par la baisse des revenus pétroliers en Arabie Saoudite.

L’ouverture du plus grand hôtel du monde, l’Abraj Kudai à la Mecque, pourrait prendre un sacré retard. Annoncée pour 2017, elle pourrait n’avoir lieu qu’en 2018, voire 2019, selon le cabinet spécialisé dans l’hôtellerie MKG Consulting.

Cette folie des grandeurs -avec 10 000 chambres, 70 restaurants et 4 héliports-, ferait les frais, comme d’autres projets immobiliers, de la baisse drastique des revenus pétroliers en l’Arabie saoudite.

3,5 milliards de dollars

Le coût de cet hôtel XXL avait été estimé à 3,5 milliards de dollars l’an dernier. Pour sa construction, les Saoudiens ont fait appel aux architectes de Dar Al-handasah, qui avaient conçu l’aéroport de Dubai. Ils ont choisi les Anglais d’Areen Hospitality pour le design de cet établissement aux proportions hors normes.

Plus grand qu’à Las Vegas

Financé par le ministère de la Finance saoudien, ce gigantesque complexe, plus grand que le First World Hotel en Malaisie ainsi que The Venetian and The Palazzo à Las Vegas (des établissements à plus de 7000 chambres chacun) peut compter sur une clientèle de pèlerins, dont le nombre ne cesse d’augmenter.

Le tourisme religieux est en effet la deuxième source de revenus derrière le pétrole en Arabie Saoudite. Chaque année, ils sont plus de 2 millions à faire le grand pèlerinage à La Mecque (hadj).

Lourdes, deuxième ville hôtelière en France

Dans une bien moindre mesure en France, le tourisme religieux attire chaque année 5 à 6 millions de pèlerins, touristes et visiteurs à Lourdes.

Avec un parc hôtelier de plus de 13 000 chambres, Lourdes est la ville la deuxième ville hôtelière de l’Hexagone, après Paris.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant