L'ouverture d'un compte bancaire via un entretien vidéo bientôt possible

le
0

Avec la transposition en droit français de la 4e directive européenne anti-blanchiment, il pourrait être possible d'ouvrir un compte bancaire via un simple entretien vidéo. Explications.

Ouvrir un compte en ligne, une opération pas si simple

Si le digital facilite aujourd'hui bien des démarches, l'ouverture d'un compte bancaire en ligne reste un tantinet fastidieuse. Principalement à cause des mesures de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, qui obligent les établissements financiers à contrôler l'identité de leurs clients en face à face, ou par le biais d'un RIB rattaché à un compte existant dans une autre banque. Les choses pourraient cependant bientôt évoluer.

L'entretien vidéo, un dispositif d'identification présumé fiable

Selon les informations des Échos, suite à la transposition en droit français de la 4e directive européenne anti-blanchiment, des moyens d'identification basés sur la lecture d'informations contenues dans un document électronique sécurisé pourraient être reconnus comme équivalents à un entretien physique. Tout comme les dispositifs « présumés fiables » au regard de la loi numérique de 2016 et validés par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), ce qui inclut l'entretien vidéo.

La prudence reste de mise pour les banquiers français

Malgré la révolution que pourrait permettre une identification des clients par vidéoconférence, notamment pour les banques en ligne, les banquiers français se montrent prudents pour l'instant. « D'un côté, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est très vigilante et, de l'autre côté, la réglementation offre de nouvelles possibilités et nous avons toujours tendance à voir ce qui peut nous pénaliser le plus » précise-t-on du côté des établissements financiers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant