L'outre-mer malade de la violence

le
0
INFOGRAPHIE - Guadeloupe et Martinique sont gangrenées par la drogue et les trafics. Manuel Valls s'y rend mercredi.Guadeloupe et Martinique sont gangrenées par la drogue et les trafics. Manuel Valls s'y rend mercredi.

L'Outre-Mer décroche face au crime. Sur fond d'immigration incontrôlée, de trafics de drogue, d'or et d'armes à feu désormais, les violences explosent littéralement aux Antilles et en Guyane (notre infographie). Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, doit se rendre sur place, du 16 au 19 octobre, en Martinique, en Guadeloupe, à Saint-Martin, pour prendre la mesure de la situation et évaluer la possibilité de renforcer encore les moyens en hommes et en matériels réclamés par les syndicats locaux de policiers et les élus concernés.

Car Beauvau a déjà alloué des renforts, ne serait-ce que pour la Guadeloupe, qui s'est vue dotée d'une Zone de sécurité prioritaire (ZSP) et de 75 gendarmes mobiles promis par le Premier ministre, Jean-Marc A...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant