L'ouragan Sandy laisse Haïti en proie à la famine et au choléra

le
0
Les dégâts causés par l'ouragan Sandy laissent un grand nombre d'agriculteurs dans la plus grande insécurité alimentaire. Les ONG craignent aussi une recrudesence de l'épidémie de choléra.

Alors qu'Haïti peine à se relever des dégâts occasionnés par le passage de la tempête Isaac en août dernier et du terrible tremblement de terre de janvier 2010, l'ouragan Sandy laisse lui aussi un lourd bilan pour l'île. Sandy s'est abattu sur Haïti la nuit du 24 octobre et a déversé en moins de 24 heures plus de 50 cm d'eau de pluie. L'Ouest du pays a été le plus touché, dont Port-au-Prince.

L'ouragan a causé inondations et glissements de terrain.Un bilan non définitif fait état de 51 morts, 18 blessés et 15 personnes portées disparues. 200.000 personnes ont dû être relogées. Derrière ces chiffres viennent aussi se cacher les lourdes conséquences humaines des dégâts matériels.

120 millions de dollars de pertes agricoles

L'ouragan Sandy a en effet détru...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant